Véronique et Patrice QUILLARD

Photographes autodidactes, nous sommes passés tous les deux par le labo personnel de développement argentique noir et blanc. Très rapidement, notre passion pour la nature et notre intérêt pour les animaux sauvages a pris une place prépondérante dans notre production. La photographie animalière nous permet d'exprimer l'intensité des émotions que nous pouvons ressentir au contact de la nature. Nous aimons transmettre à travers nos images ce monde fascinant, fragile et féroce, parfois sublime.

C'est en Afrique que nous retrouvons le contact à la fois direct, puissant, mystique, violent et hypnotique avec la vie sauvage.

 

Notre engagement est de sensibiliser le plus grand nombre à la fragilité des écosystèmes et à l'imminence de la disparition de nombreuses espèces.

Patrice est membre de l'association de photographie animalière WILIPI.

Nous soutenons l'association Cheetah For Ever depuis sa création, qui œuvre pour la préservation des derniers guépards du Masaï-Mara au Kenya.

Ombres et lumières de l'Afrique sauvage

Notre passion pour l'Afrique, sa faune à la force terrible et sa nature exceptionnelle fait partie de notre vie. Bien que notre fascination pour ce continent remonte à notre enfance, elle contient une part de mystère que nous ne nous expliquerons peut-être jamais.

 

Les photographies que nous vous présentons sont le résultat d'un travail d'amour pour ce monde sauvage, puissant, exubérant, unique et en grand danger, pour cette Africa portentosa, l'Afrique prodigieuse, selon les mots de Victor Hugo, repris par le poète Léopold S. Senghor. L'Afrique prodigieuse est de plus en plus fragile et menacée !

Après deux séries en N&B consacrées aux singes Geladas et aux hyènes, nous avons eu envie de revenir à la subtilité des couleurs, et de travailler sur la douceur et la fragilité de l'équilibre entre les animaux et leur biotope.

 

C'est l'histoire d'une nature si puissante qu'elle est un univers à part entière. C'est aussi une histoire de vibrations, de réverbérations, de jeux de lumières, d'ombres et de contre-jours, une histoire d'atmosphères, de tableaux et de mystères par lesquelles nous avons tenté de saisir le caractère si particulier et si fascinant de l'Afrique sauvage.

 

Il faut que le trio de la lumière, de la composition et de l'instant saisi soient en accord parfait pour faire naître la magie visuelle d'une image dit-on. Chacun de ces éléments joue une partition, qui peut-être harmonieuse ou dissonante.

Mais c'est la lumière qui révèle le sujet. La pourchasser et la capturer est un défi permanent pour les photographes. Elle peut illuminer, adoucir ou embraser. Elle est meilleure quand elle est éphémère, chaude, tamisée, menaçante, brumeuse, furtive, délicate ou incandescente. C'est elle qui crée une ambiance, un climat, une fresque faite d'éclats brûlants, d'ombres et de couleurs. C'est elle qui façonne nos émotions en jouant avec les camaïeux et les palettes de couleurs.

 

Nous sommes partis à la recherche de ces instants décisifs où la lumière devient feu, où les vapeurs matinales laissent traîner leurs voiles transparents sur le bush et les forêts, où l'herbe étincelle comme de la poudre d'étoiles, où la poussière se fait or, où le ciel s'embrase, où le réel dépasse l'imaginaire quand elle insuffle soudain sa part de mystère et de beauté à la glorieuse beauté de l'Afrique. Pour combien de temps encore ?

 

Nous avons voulu rendre hommage, à notre façon, avec notre sensibilité, au miracle sans cesse renouvelé de ce monde sauvage ensorcelant, en très grand danger, pillé par le braconnage organisé, sur une terre où l'homme et l'animal se retrouvent en compétition directe pour des ressources qui se raréfient.

 

Tous les animaux photographiés sont des mammifères menacés, et nous espérons qu’ils ne sont pas en train de vivre leur crépuscule. Nous y perdrions tous, nous les hommes, et nous y perdrions notre âme.

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page

© 2014-2019 Festiphoto Foret de Rambouillet Organisation